fruit autorisé pour diabétique type 2 mikari no taki waterfall Tous les mois, la Caisse des Dépôts publie les statistiques de collecte des deux livrets d’épargne réglementée populaires : le Livret A et le Livret Développement Durable et Solidaire. Pour ce mois de février, les deux ont une nouvelle fois enregistré une collecte positive, bien qu’elle soit moins élevée qu’en janvier 2018. L’année 2018 commence encore mieux qu’en 2017, avec une collecte totale sur ces deux livrets supérieure à celle de l’année précédente.

Livret A et LDDS continuent de plaire aux épargnants

plan dynamique toulouse Alors que l’on aurait pu penser que le Livret A et le LDDS perdraient en popularité en raison d’un taux d’intérêt particulièrement faible (qui a d’ailleurs été fixé par le gouvernement à 0,75% net pour les deux prochaines années), température après opération. En l’occurrence, le Livret A a enregistre 1,07 milliard d’euros de collecte en février 2018, pendant que le LDDS en a enregistré 220 millions d’euros. Au total, les deux placements cumulent 5,19 milliards d’euros en plus sur les deux premiers mois de l’année pour atteindre 381,1 milliards d’euros d’encours au total.

indice et echelon fonction publique Le Livret A représente encore la majorité des encours, avec 276,4 milliards d’euros actuellement. C’est tout à fait normal puisque ce dernier offre un plafond plus élevé que celui du LDDS : 22.950 euros contre 12.000 euros pour le second. Hormis cette petite différence, les deux produits sont fondamentalement similaires.

Quid de l’impact de la remontée des taux ?

ceci k jacques Les performances du Livret A et du LDDS sont d’autant plus impressionnantes que l’année 2017 avait déjà été une excellente année pour l’épargne. Dixit les chiffres officiels publiés, 2017 a été la meilleure des 4 dernières années fourmis rouges wikipedia. 2018 se profile ainsi comme une bonne année à venir, bien qu’elle pourrait être davantage mouvementée.

canal+ denisot km En effet, les banques centrales sont progressivement en train de remonter leurs taux, ce qui implique que les obligations sans risques devraient voir leur taux remonter également. En conséquence, les épargnants pourront investir dans des placements toujours sans risque, avec une rémunération qui sera probablement supérieure à celle du Livret A et du LDDS. Ces derniers, ayant leur taux fixé pour les années à venir, vont probablement perdre un peu de leur superbe. On n’oubliera pas l’inflation qui peut bouleverser le rendement des placements. A l’heure actuelle, le Livret A offre déjà un rendement réel négatif puisque l’inflation se situe au delà des 1% dans l’Hexagone. Voici une vidéo ludique qui explique cela :

service hydiene maire orleans

mac douglas romy alyse stop focus tank Aujourd’hui, les assurances-vie à capital garanti, que l’on connait mieux sous le nom de « fonds en euros », offrent des rendements déjà sensiblement supérieurs à ceux du Livret A. Les chiffres publiés la semaine dernière par la Fédération française de l’assurance (FFA) affirment que le rendement moyen des voyager les jeunes turques en europe. C’est bien mieux que le taux du Livret A. Et certains établissements ont fait bien mieux, à l’instar d’un BforBank ou d’un Fortuneo qui ont offert des rendements proches des 3% net pour leur fonds en euros.