charger for sony xperia model sgpt1211 échantillon bébé gratuit 2017 Alors que les solutions pour épargner en ligne fleurissent depuis quelques années, les épargnants français n’en ont jamais vraiment entendu parler. Seul un quart des 1.500 personnes sondées par Deloitte affirment connaitre l’épargne sur internet. Et pourtant, cela leur permettrait d’économiser bien davantage.

quad neuve vendre Il y a quelques jours, le robo-advisor maine bâche 72 afin de faire comprendre à ses clients les différences entre leurs différents moyens de faire fructifier leur argent. Si la majorité des français ne connaissent pas l’épargne en ligne, ceux qui la connaissent restent encore assez frileux de placer leur épargne sur internet. Et pourtant, ils auraient tout à y gagner selon le DG de Fortuneo, Gregory Guermonprez. En effet, il reconnait qu’il y a aujourd’hui un certain conservatisme français, qui fait que ces derniers ne vont rarement faire confiance à des services entièrement dématérialisés.

phoebe hall actrices Pour autant, la banque Fortuneo a offert l’un des meilleurs rendements sur de l’assurance-vie en 2016 : son contrat à capital garanti, Suravenir Opportunités, a généré un rendement de 3,10% net de frais de gestion. La Banque de France a de son côté affirmé que le rendement moyen de l’assurance-vie sans risque en 2016 était de 1,93% – soit bien en deçà des performances avancées par Fortuneo.

20 milliards d’euros en assurance-vie en ligne

consulaire philippe le berre Toujours selon le directeur général de la banque en ligne, ce sont seulement 20 milliards d’euros qui ont été placés sur de l’assurance-vie en ligne. C’est bien loin des 1.700 milliards d’euros d’encours sur l’assurance-vie de manière générale. C’est aujourd’hui le placement le plus populaire chez les français. Une fois que les offres ont été présentées aux épargnants, ces derniers se montrent beaucoup plus intéressés selon Deloitte. Le manque de connaissance de l’épargne en ligne fait perdre aux clients des centaines, voir des milliers d’euros chaque année. Les frais sont quasiment nuls, ce qui n’est jamais le cas dans les banques physiques traditionnelles.

banco jet jtr1 Ce manque de notoriété pénalise également les nombreuses fintechs qui se sont lancées sur le secteur. On peut par exemple citer rever gagner au loto, ou plus localement des acteurs comme Yomoni, Marie Quantier et bien évidemment WeSave. Ces robo-advisors permettent d’offrir une solution personnalisée (principalement de l’assurance-vie) à ses clients selon leur profil de risque.